Neoprog.eu
Menu

Live report du 15/08/2020 - Ork au Jardin des deux Rives
Ork

Samedi 15 août, je signais pour un troisième concert en compagnie de Laurent au Jardin des deux Rives à Strasbourg, à quinze minutes de la maison. Cette fois, la ville nous proposait d’écouter Ork, non pas le groupe formé de Colin, Lorenzo, Carmelo et Pat, mais un duo local jouant de l’électro et percussions. Un confrère de Chromatique nous en avait parlé en bien il y a quelques temps déjà mais nous n’avions jamais eu l’occasion de les écouter, à part sur Youtube.

Ork au Jardin des deux Rives

Beaucoup de monde se pressait devant la scène pour ce concert, du moins nettement plus que pour les deux précédentes dates. Il faut reconnaître que la musique du groupe est nettement plus accessible que celle de The Loomings ou bien celle de PI. Ici nous avons un percussionniste et un batteur, jouant de loops et de samples sur des motifs électros, une musique rythmée, sans prise de tête mais non dénuée de complexité.

Ork au Jardin des deux Rives

Sur scène, les deux artistes se partagent entre claviers, vibraphone, batterie, ordinateurs, wiimote et autres instruments étranges. Ils samplent en direct quelques percussions, les lancent en boucle et construisent dessus leurs morceaux à la frontière de la musique répétitive. Devant la scène, six caissons de basses envoient du lourd et à proximité des artistes, les bouchons d’oreille sont de rigueur. Le public l’a d’ailleurs bien compris, laissant une distance raisonnable entre le groupe et eux. Cette puissance n’enlève rien à la qualité du son, qui sera excellente tout au long de la soirée, alors bravo à l’ingé son.

Ork au Jardin des deux Rives

Le duo pourrait se nommer le geek et le séducteur, le premier aux airs de Steven Wilson jouant du vibraphone et autres gadgets électroniques dont la wiimote, toujours concentré et sérieux, le second s’éclatant sur la batterie, un peu Casey McPherson avec sa barbe et sa casquette, jouant moins d’outils informatiques, encore que, prenant la parole à de rares occasion, se tournant régulièrement vers le public pour lui lancer des sourires radieux, tous deux écrivant une musique pour le moins originale à laquelle les spectateurs adhèrent sans difficulté, au point d’en redemander après le dernier morceau, ce qui est rare lors de ces concerts gratuits.

Ork au Jardin des deux Rives

Des textes enregistrés appuient certains titres, parlant de physique nucléaire, de politique ou encore de philosophie. La musique elle, est une superposition de rythmiques complexes doublées de beats électros dansants sur lesquels il est difficile de retenir ses jambes. Cependant, après quelques morceaux, l'exercice atteint ses limites, tournant à la répétition et ne suffisant pas à contenter complètement l’oreille insatiable d’un fan de rock progressif.

Ork au Jardin des deux Rives

Merci à Ork, à la ville de Strasbourg, mais également à l’agent de sécurité qui m’a fait une fleur en me laissant photographier le groupe depuis la scène.

Ork au Jardin des deux Rives

Toutes les photos du concert sont ici

Rédigé par : Jean-Christophe

Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 23/09/2020 - Scarlean - L'usine à Musique - Toulouse
  • 26/09/2020 - Asylum Pyre - Facebook streaming - Internet
  • 03/10/2020 - Shuffle - Halle La Verrière - Meisenthal
  • 03/10/2020 - UnCut - Halle La Verrière - Meisenthal
Prochaines sorties