Neoprog.eu
Menu

Chronicles of the Immortals – Netherworld II
Vanden Plas - Chronicles of the Immortals – Netherworld II
Titre : Chronicles of the Immortals – Netherworld II
Groupe : Vanden Plas
Sortie : 2015
Label : Frontiers Music
Format : CD
Genre : Métal progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • VISION 11even * In My Universe
  • VISION 12elve * Godmaker´S Temptation
  • VISION 13teen * Stone Roses Edge
  • VISION 14teen * Blood Of Eden (* All love must die) (* The rite)(* This is the night)
  • VISION 15teen * Monster
  • VISION 16teen * Diabolica Comedia
  • VISION 17teen * Where Have The Children Gone
  • VISION 18teen * The Last Fight
  • VISION 19teen * Circle Of The Devil

Formation en 1994

Andreas Lill [batteur], Torsten Reichert [], Günter Werno [clavier], Stephan Lill [], Andy Kuntz []


Vanden Plas est un groupe de métal progressif Allemand venant de Kaiserslautern. Le combo a déjà à son actif 10 albums en près de 20 ans de carrière. ‘Chronicles Of The Immortals Netherworld part II’ est la suite logique et prévue du premier volet ‘Chronicles Of The Immortals Netherworld Part I’ sortie en 2014. L’ensemble reprend une histoire de vampire écrite avec Wolfgang Hohlbein, et correspond à la suite d’un opéra rock intitulé Blood night ou Blutnacht (2012).
Le style du groupe n’est plus à comparer à ses pairs car il devient à lui seul une référence pour les autres maintenant. Disons juste que c’est du métal progressif très mélodique et que l’aspect théâtral du concept permet au groupe de procurer une interprétation plus ambitieuse et homérique dans la conformation finale de l’opus.
L’ensemble est comme dans le “part I” sous divisé en visions (ici de 11 à 19) chacune adoubée d’un titre. Après un prologue narratif, le style si caractéristique de Vanden Plas se positionne immédiatement. On y retrouve des moments calmes, d’autres plus violents ('Where Have the Children Gone') avec mêmes des passages chantés plus agressifs ('The Last Fight') et même growl ci et là ('Monster'). ‘Blood of Eden’, le morceau de bravoure (13 min), lui-même sous-divisé en trois parties, résume à lui seul l’ensemble du chef-d’œuvre. Le chant est un point fort de cet album avec la voix vraiment haute et forte de Andy Kuntz épaulée par l'apport d'une voix féminine (Julia Steigass). La guitare de Stephan Lill est vraiment impressionnante et propose des soli inventifs et complexes. Les claviers et la section rythmique ne sont pas en reste !

Après une période plus creuse de 2006 à 2010, le combo revient en forme depuis ‘Seraphic Clockwork’ en 2010 et la première partie du concept présenté dans ces lignes en 2014. Un must to have, un incontournable, une pure merveille qui confirme et amplifie le retour de Vanden Plas ! A écouter et posséder absolument pour les fans et à découvrir pour les autres !

Facebook : https://www.facebook.com/VandenPlasOfficial

Vidéo :



Rédigé par Arnaud le 09/12/2015
Commentaires
Aucun commentaire