Neoprog.eu
Menu

The Fall of Hearts
Katatonia - The Fall of Hearts
Titre : The Fall of Hearts
Groupe : Katatonia
Sortie : 2016
Label : Peaceville Records
Format : CD
Genre : Rock
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Take Over
  • Serein
  • Old Heart Falls
  • Decima
  • Sanction
  • Residual
  • Serac
  • Last Song Before The Fade
  • Shifts
  • The Night Subscriber
  • Pale Flag
  • Passer

Formation en 1991

Jonas P. Renkse [], Anders Nyström [], Daniel Liljekvist [batteur], Per Eriksson [], Niklas Sandin []

Trois années séparent The Fall Of Hearts de Dead End Kings. Trois ans, deux départs et un remplacement. Katatonia a perdu son batteur Daniel Lizekvist remplacé par Daniel Moilanen et son guitariste Per Erikson. Pas facile de se reconstruire après de tels changements. Une tournée acoustique dans des églises, un superbe live et ils sont de retour avec un nouvel album studio : The Fall Of Hearts.

Katatonia

Katatonia, au fil du temps, est devenu un métal alternatif mélancolique dominé par la voix de Jonas. The Fall Of Hearts ne déroge pas à cette règle et l’album douze titres pourrait, d’une écoute lointaine, se confondre avec son prédécesseur. Qualité ou défaut ? Chacun se fera son opinion sur le sujet. Pour ma part, après avoir été séduit par Dead End Kings, j’ai eu plus de mal à rentrer dans The Fall Of Hearts. Ce nouvel opus possède bien quelques passages moins dépressifs (‘Sanction’) mais dans l’ensemble, la musique lente et la voix sous Xanax de Jonas peinent à me tirer de la torpeur catatonique dans laquelle me plonge l’album. Les paroles ne doivent pas être lues par un dimanche pluvieux quand il devient nécessaire d’allumer les éclairages pour lire. Si vous le faites, laissez la corde au grenier, fermez le à double tour puis jetez la clef (j’espère que vous êtes sorti des combles avant cela…). Katatonia se complait dans la peur, l’oppression, les souvenirs, les amours perdues, l’obscurité et j’en passe. La musique accompagne la voix de Jonas plus qu’elle ne s’impose. Elle trouve toutefois un peu d’espace pour s’exprimer comme sur ‘Serac’, la pièce la plus longue de cet album. Une ou deux pièces instrumentales auraient été les bienvenues pour casser le rythme de ces douze pièces sombres et relancer l’envie. Les sections instrumentales ici sont rares.

Katatonia - The Fall Of Hearts

Je ne suis pas tout à fait convaincu par le jeu de Daniel Moilanen qui cogne un peu trop à mon goût au regard de l’atmosphère proposée dans The Fall Of Hearts. Malgré l’absence de Per, les guitares gardent leur magie, ‘Pale Flag’ est là pour en témoigner si besoin était. Il s’agit, au passage, d’une des agréables surprises de l’album, avec guitares acoustiques, percussions chant et claviers.

Comment doit-on écouter The Fall of Hearts ? En sourdine façon alternatif ou à fond la caisse, comme du bon vieux métal ? Je pencherais pour la seconde proposition (il faut que le son arrive jusqu’au grenier, sinon ce serait gâcher). The Fall of Hearts reste un bel album à écouter fort pour ne pas se laisser bercer par l’ambiance et se retrouver errant dans le grenier. Pas trop fort non plus, car votre épouse vous pendrait par les pieds, et ce serait bien pire.

Facebook : https://www.facebook.com/katatonia

Vidéo :



Rédigé par Jean-Christophe le 09/08/2016
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog
Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties