Neoprog.eu
Menu

Etrange
Etrange - Etrange
Titre : Etrange
Groupe : Etrange
Sortie : 2019
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Metal progressif
Achat : ici
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Exile - instrumental
  • Titan - instrumental
  • Reloader - instrumental
  • Astralis - instrumental
  • Nebula - instrumental
  • Gateway - instrumental
  • Exoplanet - instrumental


Fans de Star-Wars, Galactica, Star-Trek, Cosmos 1999, Dream Theater, Symphony X, Michael Romeo, voici la BO que vous attendiez tous.

Etrange

Etrange introduction pour un album de prog, étrange nom d’album, étrange nom de groupe. Un duo français aux noms étranges, Velhon et Deadale, qui compose du metal progressif symphonique de science-fiction. E.T.R.A.N.G.E. une intelligence artificielle installée dans une sonde spatiale avec pour mission l’exploration de l’univers connu afin de sauver l’humanité de l’extinction de sa planète.

Etrange

Etrange, ce sont également sept morceaux instrumentaux, dans la veine du metal progressif épique cinématique comme des combats spatiaux orchestré par John Williams avec force double pédale, orgues, arrangements orchestraux, soli techniques et une bonne dose de grandiloquence. Huit titres qui racontent le départ de la sonde, son passage près de Titan et la découverte de l’exoplanète qui sauvera peut-être les hommes.



Asseyez-vous devant votre Hifi home cinéma, du pop corn en quantité, c’est parti pour trois quarts-d’heure de space opéra musical.



Après un décollage mouvementé, ayant profité de la gravité de Saturne pour accélérer, notre I.A. reprend des forces dans ‘Reloader’, le premier titre à ne pas démarrer sur les chapeaux de propulseurs ioniques. La sonde quitte le système solaire, laissant derrière elle les deux vieux Voyager et continue sa route vers les étoiles (‘Astralis’). La musique se fait presque épure après les charges de ‘Exile’ et ‘Titan’. Les notes de piano semblent comme autant de soleils lointains brillant dans l’espace infini. Puis la sonde rentre dans un nuage de glaces et de poussières, se glissant entre les rubans colorés de d’hydrogène et les pouponnières d’étoiles, emportée dans un tourbillon de matière et de musique orientalisante au milieu desquelles se cache une singularité, le trou de ver qui conduira E.T.R.A.N.G.E. vers une autre dimension musicale, délicatement électro acoustique où se cache la Terre Promise (‘Gateway’). Deux minutes symphonico cinématiques metalo progressives latino rock ouvrent ‘Exoplanet’, la découverte d’un nouvel Eden pour les hommes. La musique dévoile alors, avec force et emphase, les paysages de ce monde, un survol à grande vitesse des montagnes, vallées, lacs et plaines situées à l’autre bout de l’univers avant de se poser au son d’une harpe sur une prairie verdoyante. Mais les hommes sauront-ils préserver ce nouveau monde et ne pas lui réserver le même sort qu’à leur berceau, la Terre ?

Voici le film que m’a inspiré cet étrange album. Vous vous ferez certainement le votre, pour peu que le metal progressif et la science-fiction fassent bon ménage dans votre tête. Michael Romeo nous livrait War Of The Worlds, dans la même veine Velhon et Deadale nous invitent à l’exploration spatiale à bord d’un vaisseau sonore à la technologie éprouvée et redoutablement efficace. Alors montez à bord et fermez les yeux. Ce ne sera pas forcément un film inoubliable mais assurément un agréable divertissement musical.


Rédigé par Jean-Christophe le 20/09/2019
Commentaires
Aucun commentaire
Discographie
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
A lire aussi
Prochains concerts
  • 06/12/2020 - Leprous - Munin.live - Internet
  • 12/12/2020 - Mystery - Stageit - Internet
  • 13/12/2020 - Mystery - Stageit - Internet
  • 19/12/2020 - Steve Hogarth - Internet - Internet
Prochaines sorties