Neoprog.eu
Menu

Lazare
Wolve - Lazare
Titre : Lazare
Groupe : Wolve
Sortie : 2016
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Alternatif

La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • lazare
  • porcelain
  • inferno
  • far

Formation en 2013

Julien Sournac [chanteur,guitariste], David Dutoit [bassiste] depuis 2013 jusque 2015, Simon Lemonnier [batteur,percussions] depuis 2014, Sacha Lounis [batteur] depuis 2013 jusque 2014, Alexandre Aguilera [bassiste,clavier], Hugues Lemaire [bassiste] depuis 2015 jusque 2015

Une chronique dans l’urgence comme l’enregistrement de LAZARE, l’EP de Wolve qui sort aujourd’hui après leur premier album Sleepwalker. Quatre morceaux très différents pour dix-huit minutes de musique au son organique et viscéral, enregistrés principalement en session live, presque un négatif de leur album de 2014.

J’attendais avec impatience de suivre l’évolution de ce trio parisien, savoir quelle voie ils emprunteraient et s’ils sauraient renouveler le plaisir que m’avait procuré Sleepwalker. A l’opposé de ce dernier, cérébral et ciselé, LAZARE vous prendra aux tripes et vous surprendra.

Wolve - LAZARE

Quatre titres et pour moi deux parties distinctes, ‘LAZARE’ et ‘PORCELAIN’ d’une part, ‘INFERNO’ et ‘FAR’ de l’autre. Je vais commencer par la seconde avec ‘INFERNO’. Je ne me serai jamais attendu à cet écartèlement métal extrême chez Wolve, une quarantaine de secondes déchirantes, torturées qui lancent ‘FAR’ où la basse d’Alexandre porte un rock alternatif sombre comme du Porcupine Tree aux accents rageurs de la guitare de Julien et au final sur les fûts de Simon : “Now that we have come this far, mirror shows me what we are”.

‘LAZARE’, la pièce la plus longue, sera celle qui séduira le plus les amateurs de rock progressif. Un démarrage en douceur sur des percussions world music à la Peter Gabriel et de longues notes de guitare tendues. La basse commence Tony Levin et continue Paul D'Amour. Le titre culmine avant “gravity deceived me” et revient à la world sur un “far way” qui boucle avant un bouquet final instrumental.

Comme son titre l’indique ‘PORCELAIN’ est le morceau le plus délicat de cet EP par les paroles, la voix et la musique. Il pourrait figurer comme single avec sa rythmique simple et son “Don’t you break it off ?” chanté très haut qui vous hantera plusieurs heures durant. Le titre fait le pont parfait entre un ‘LAZARE’ complexe et un ‘INFERNO’ brutal.

Plongez-vous dans les textes, livret ouvert, casque sur les oreilles, écoutez et lisez, revenez plusieurs fois sur les morceaux et imprégnez-vous des atmosphères. Avec LAZARE, Wolve  confirme ce que l’on subodorait déjà avec Sleepwalker : un groupe alternatif français à la carrure internationale qui reste trop méconnu si on considère leurs productions. LAZARE m’a ébloui par son côté alternatif très organique, par l’effet de surprise, ne sachant quelle route le groupe emprunterait, par ces quatre excellents titres et par un mix de qualité signé Brice Chandler.

L’album est disponible sur iTunes, Deezer, Spotify, Bandcamp...

Facebook : https://www.facebook.com/wolveofficial

Vidéo :



Bandcamp :


Rédigé par Jean-Christophe le 21/10/2016
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 12/11/2019 - Port Noir - Cabaret Sauvage - Paris
  • 12/11/2019 - The Ocean - Cabaret Sauvage - Paris
  • 12/11/2019 - Leprous - Cabaret Sauvage - Paris
  • 12/11/2019 - Inglorious - Backstage - Paris
Prochaines sorties