Neoprog.eu
Menu

Adventures In Neverland
The Reasoning - Adventures In Neverland
Titre : Adventures In Neverland
Groupe : The Reasoning
Sortie : 2012
Label : Esoteric Records
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Hyperdrive
  • The Omega Point
  • The Glass Half
  • Stop The Clock
  • Otherworld
  • End Of Days
  • No Friend Of Mine
  • Threnody
  • The Forest Of Hands and Teeth
  • Adventures In Neverland

Formation en 2006


The Reasoning joue un progressif mélodique avec une chanteuse au timbre assez gaélique, un mélange étonnant et agréable. Un petit air de The Corrs sans le côté folk.

Adventures In Neverland, leur dernier album en date, possède un bel équilibre entre chant et parties instrumentales c’est assez rare pour qu’on le signale. En effet dans ce créneau musical on donne souvent dans la surcharge ou la débauche technique, soit instrumentale soit vocale qui conduit au final à la saturation auditive.

Derrière une façade assez classique, les titres vous réservent quelques belles surprises comme une basse assez en avant, l’usage d’orgue, des petits solo de guitare parfois assez jazzy ou guilmourien alors tendez bien l’oreille, la musique est beaucoup plus riche qu’il n’y parait.

De quoi parle l’album ? Je n’en ai aucune idée, je ne vais pas vous mentir, références à Peter Pan, sans doute vu le titre, mais les textes ne m’ont pas vraiment éclairés. Concept ? Probablement mais là encore, aucune certitude...

On peu reprocher au chant de Rachel Cohen d’être, à la longue, un tantinet monotone même s’il est très beau. Par chance, comme je l’ai déjà dit, les titres sont construits de telle manière que, les parties chantées alternent avec des instrumentaux qui dynamisent l’ensemble. Il faut vraiment écouter la musique de The Reasoning assez fort pour ne pas se laisser bercer et en découvrir les finesses, alors poussez le volume, sinon vous louperez l'essentiel.

Neuf morceaux de durée honorable composent Aventures In Neverland, plus dans un format radio que progressif tout de même avec cependant le dernier titre éponyme qui dépasse les sept minutes. L’album manque sans doute de contraste pour vraiment décoller, l’auditeur reste plongé dans le même rythme et la même atmosphère ce qui est un peu regrettable et il doit s’attacher à trouver les nuances instrumentales qu’introduit le groupe dans leur musique pour ne pas décrocher, un petit solo par ici, un son incongru par là, un bref changement de rythme. Glass Half contient justement de jolies chose de ce genre, on aimerait juste quelles soient un peu développées sur un format plus long.

Un de mes titres favoris est Stop The Clock avec son introduction instrumentale de deux minutes, des breaks, un solo sympa et pas mal de surprises dont le final.

Otherworld et End Of Days sont un peu à part, peu ou pas de trace de métal si ce n’est un bref solo, presque des ballades folk en fait, beaucoup plus dominées par le chant. C’est la petite pause dans l’album.

Mon coup de cœur, sans doute parce qu’il est le plus atypique c’est Forest of Hands and Teeth, un morceau très bref, assez magique.

Au final, Adventures In Neverland est très agréable à écouter, mais manque un peu de dynamique et de contraste pour se hisser plus haut. Une belle voix entourée de bon musiciens.


Rédigé par Jean-Christophe le 17/10/2012
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties