Neoprog.eu
Menu

Beth Out of Hell
The Murder Of My Sweet - Beth Out of Hell
Titre : Beth Out of Hell
Groupe : The Murder Of My Sweet
Sortie : 2015
Label : Frontiers Music
Format : CD
Genre : Rock cinématique

La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Hell On Earth
  • The Awakening
  • World In Ashes
  • Always The Fugitive
  • Bitter Love
  • Still
  • Humble Servant
  • Requiem For A Ghost
  • Euthanasia
  • Tide After Tide
  • Poets By Default
  • Heaven Succumb
  • Means To An End

Formation en 2007

Angelica Rylin [], Daniel Flores [clavier,batteur], Christopher Vetter [], Patrik Janson []


Un album comme un roman noir, voila ce que nous propose le groupe The Murder Of My Sweet. Ils se définissent comme une formation de rock cinématique, je parlerai pour ma part de métal symphonique. Du métal suédois à chanteuse qui a vu le jour en 2007 à Stockholm et qui depuis, en comptant Beth Out of Hell qui sort le 21 août, aura à son actif trois albums. Ce disque nous donne également l’occasion de découvrir leur nouveau bassiste Patrik Janson,

The Murder Of My Sweet

Orchestration symphonique omniprésente, riffs de guitare, basse qui claque, chant féminin mais également masculin sur quelques morceaux, batterie plus rock que métal, entendez par là pas de double pédale, voila le programme pour ces treize titres et plus de soixante dix minutes de musique.

Dans le genre musical, on s’attendrait à des pistes courtes, efficaces, commerciales, mais surprise, sur Beth Out of Hell, ‘Requiem For a Ghost’ et ‘Means To An End’ dépassent les neuf minutes. Ce qui est plus étonnant encore, c’est que ces pièces sont des marathons vocaux pour Angelica. Le groupe ne semble pas vouloir se lancer dans de longues sections instrumentales malgré l’écriture symphonique. Plusieurs morceaux sont écrits comme de l’opéra, avec des voix qui se répondent, ‘The Awaking’, ‘Bitter Love’ et d’autres. Les titres sont fondus enchaînés, agrémentés de bruitages, de voix off. L’effet cinématique est là, l’album se déroule à la manière d’un film.

‘Hell on Earth’ met en place l’histoire: la fille de Lucifer tombe amoureuse de l’archange Michael. Sur fond de bruitages urbains prend place le monologue de Beth et lance la symphonie de ‘The Awakening’. Daniel Flores, batteur et producteur de The Murder of My Sweet répond à la voix de Angelica Rylin. La maîtrise de cette dernière contribue pour une grande part au plaisir de l’album. Les éléments orchestraux, sous les doigts de Daniel, n’écrasent pas le rock sous une chape sonore. Ils sont avec la voix d’Angelica le squelette de la musique où se glissent quelques soli de guitare relativement discrets. La section rythmique, elle, est bien présente, dominée par la batterie et où la basse de Patrik trouve quelques occasions de sortir du simple rôle d’accompagnement comme sur ‘Euthanasia’.

The Murder Of My Sweet

Malgré sa durée et l’absence d’instrumentaux, l’album s’écoute agréablement. La voix d’Angelica et une belle orchestration suffisent à vous maintenir captivé jusqu’au dénouement de l’histoire. A découvrir donc.

Facebook : https://www.facebook.com/tmomsband

Vidéo :



Rédigé par Jean-Christophe le 10/08/2015
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties