Neoprog.eu
Menu

Phoenix Rising
System 7 - Phoenix Rising
Titre : Phoenix Rising
Groupe : System 7
Sortie : 2013
Label : Cleopatra records
Format : CD
Genre : Progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Hinotori (Album Version) - instrumental
  • Love for the Phoenix - instrumental
  • Meeting of the Spirits - instrumental
  • Cisco (Phoenix Rising) - instrumental
  • Unbroken - instrumental
  • Sino Dub (Phoenix Rising) - instrumental
  • Unseen Onsen - instrumental

Formation en 1990


Le guitariste Steve Hillage revient après un long silence avec un nouvel album de System 7, un projet de tech-house et rock. Pour ce nouvel album, il s’est associé avec le groupe progressif japonais ROVO, un groupe avec deux batteurs, une basse assez funky et des claviers novateurs.

Aux commandes de cet album : Steve Hillage à la guitare et programmation, Miquette Giraudy aux synthétiseurs, Yuji Kasui au violon électrique, Seiichi Yamamoto à la guitare, Yasuhiro Yoshigaki à la batterie, Yoichi Okabe aux percussions et Masuko Tatsuki aux claviers.

Phoenix Rising est un album instrumental en sept titres de belle taille, certains très électro, d’autre psychédéliques, atmosphériques ou progressifs, il y en aura pour tous les goûts.

Il s’agit de reprises du groupe ROVO, de System 7, de Mahavishno Ochertra et d’une composition de Miquette Giraudy, clavier de de ROVO. On aurait pu espérer quand même que Steve Hillage nous offre là de nouvelles compositions de son cru, il n’en est rien.

Hinotori est une reprise de ROVO ou le duo violon électrique de Yuji Katsui et la guitare de Steve font mouche. Le titre traîne un peu en longueur, ce sera son défaut majeur, car plus de douze minutes avec assez peu de motifs au bout du compte, ne suffisent pas à nourrir son homme.

La grosse claque vient de Meeting of the Spirits, mais pas forcément pour la présence de Steve Hillage, c’est comme ça la vie. Sur ce titres, les deux batteurs de ROVO, Yasuhiro Yoshigaki et Yoichi Okabe nous offrent une performance étonnante, jouant chacun une partie désynchronisée. C’est subtil, intéressant, technique, on se demande comment les autres musiciens s’en sortent sans se prendre les pieds dans le tapis.
Il s’agit d’une reprise de Mahavishnu Orchestra.

Cisco est une reprise de ROVO, du Kraurock avec tout ce que cela implique, je ne suis pas forcément fan du genre mais ça se laisse écouter même si on aimerait bien que de temps en temps il se passe quelques chose, surtout que ça dure, ça dure… Et puis tout à coup le morceaux décolle enfin, un trip psychédélique dense et puissant qui termine le titre en beauté. Il faut juste être très patient.

Unbroken, malgré son côté électro passe très bien, encore un habile mélange de guitare et de violon électrique, une basse funky bien sympa qui claque de temps en temps. La guitare et le violon y vont de leurs soli, chacun dans sa propre bulle, le résultat est étonnant, pas déplaisant du tout. Cerise sur le gâteau, le titre un court (pour une fois que je m’en réjouis…).

On finit sur Unseen Queen un titre de sept minutes planantes dominé par les claviers composé par Miquette Giraudy. Un petit peu Vangelis, un petit peu longuet également, très bien pour un documentaire d’Ushuaïa.

J’ai volontairement passé sous silence Love for the Phoenix qui est beaucoup trop électro pour mes chastes oreilles. Sino Dub est également écarté du débat pour les mêmes raisons et sa durée marathon de plus de treize minutes, seigneur !

Difficile de conseiller cet album, à moins que vous soyez fan d’électro et de Steve Hillage ou de ROVO et dans ce cas foncez. C’était l’occasion pour moi de découvrir des musiciens de haut niveau conjuguant leurs talents. Mais la musique tourne un peu en rond parfois avec ses motifs répétitifs, on peu l’écouter en fond, plonger dedans est une gageure. Il y a quand même deux titres que je retiendrais, le fabuleux duo de Meeting of the Spirits et Unbroken.


Rédigé par Jean-Christophe le 14/10/2013
Commentaires

Bonjour!
Miquette Giraudy est la compagne de Steve Hillage qui contribue, compose, joue, inspire...etc, sur tous les albums de Steve. System 7, c'est elle et mister Hillage. Bon courage et longue vie!!

Le 10/12/2013 par Stef H

Discographie
Soutenez Neoprog
Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties