Neoprog.eu
Menu

La Quete Intemporelle
Shining Box - La Quete Intemporelle
Titre : La Quete Intemporelle
Groupe : Shining Box
Sortie : 2013
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Experimental
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

    Formation en 2012


    Shining Box est un groupe français, de Beauvais, composé de Jon (basse chant et looper) et de Julien (batterie pad et harmonica).

    La Quête Intemporelle est leur premier album. Le groupe est issu d’une formation plus ancienne Mississippi Shining et ce premier album est un reprise et amélioration de leurs précédentes compositions.

    Les musiciens de Shining Box se situent musicalement eux même entre Primus et Pink Floyd. Leur musique est en réalité assez inclassable, un zeste de crossover prog, de post punk, d’indie et de stoner, bref un mélange de genres assez étonnant et détonnant. La basse fait souvent penser au son Roger Waters sur The Wall d’où sans doute la référence au monstre sacré du Space Rock.

    La Quête Intemporelle est un concept album, la quête d’un objet, The Shining Box qui permet de voyager dans le temps. Un concept raconté en français et chanté en anglais, basé sur des mélodies assez répétitives et très rythmiques fatalement.

    On se délecte du son de basse, des effets, des bruitages et des voix off. Pendant plus de trente minutes, vous voyagez dans un univers onirique un peu déjanté, étonnant, accessible et visuel.

    On est assez loin du prog mais j’ai été séduit dès la première écoute par leur histoire, des atmosphères à la Vangelis sur fond d’harmonica, des titres très courts, pas toujours à mon goût mais qui cadre complètement avec l’histoire. C’est inventif et surprenant. Ces petits gars ont du talent.

    Au milieu de l’album Doggy Cat Strut et Try m'agacent un peu, un genre de Ska Punk délirant avec lequel j’ai du mal. A part ces deux bêtes étranges, la musique reste très cohérente, simple mais bien ficelée quand on songe qu’elle n’est interprétée que par deux musiciens. J’aime bien les touches d’harmonica (ma période Bruce Springsteen et Bob Dylan sans doute). Batterie et basse font merveille.

    Mon morceau préféré ? Ya Wanna sans doute, mais il n’est pas le seul. Don’t Steal Aldous, très Stoner est assez séduisant également.

    Un concept inclassable, un bel artwork et un groupe que l’on aimerait bien voir sur scène avec leur spectacle et leur gros son.

    Je ne peux que conseiller l’album aux esprits ouverts, que le mélange des genres ne rebute pas. Shining Box est inventif, intéressant, à découvrir.


    Rédigé par Jean-Christophe le 30/03/2013
    Commentaires
    Aucun commentaire
    Soutenez Neoprog
    Le magazine papier
    Magazine n°5 Magazine n°6
    Prochains concerts
    Prochaines sorties