Neoprog.eu
Menu

Out Of Order Comes Chaos CD
Pendragon - Out Of Order Comes Chaos CD
Titre : Out Of Order Comes Chaos CD
Groupe : Pendragon
Sortie : 2013
Label : Metal Mind Productions
Format : CD
Genre : Néo-progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Passion
  • Back in the Spotlight
  • Ghosts
  • Not of this World
  • Comatose
  • If I Ware In The Wind
  • Empathy
  • This Green and Pleasant Land
  • Shane
  • Feeding Frenzy
  • Last Man on Earth
  • Indigo
  • Prayor
  • Paintbox

Formation en 1978

Benjamin Cohen-Lhyver [clavier]

Après bien des aventures, Pendragon sortait en 2012 un DVD puis un Blu Ray intitulés Out of Order Comes Chaos. Voici maintenant la sortie du double CD live portant le même nom, normal puisqu’il s’agit du même enregistrement sans les images. Il a été enregistré avril 2011 au théâtre Wyspianski de Katowice en Pologne.

Un double CD qui revient sur Passion, Pure mais également des albums bien plus anciens du groupe anglais. Seuls les deux titres Nostradamus et Freakshow, présents sur le DVD ne sont pas sur cet album live, Nick pensant que ces titres ont été déjà trop souvent déclinés.

La première impression n’est hélas pas bonne, le son de ce live n’est pas génial. Qu’elle en est la raison, mauvaise prise de son corrigée aux mixage, mauvais mixage, un ensemble des deux ? Pour vous donner un ordre de comparaison, le live de Marillion Sound’s That Can’t Be Made in London, enregistré à l’arrache, mixé à la va vite pour être entre les mains des fans lors de leur tournée est du même niveau. Pendragon aurait-il zappé la post production ?
Du coup le public semble lointain, le son est plat, terne et l’impression live est désastreuse. Même écouté sur un baladeur, on sent la pauvreté de l’enregistrement, alors sur une chaîne hifi digne de ce nom, c’est carrément la misère.

Bon allez passons sur le son, après tout ce n’est pas un concert du philharmonique. Côté morceaux, on est gâté, la set list est belle, laissant beaucoup de place aux derniers albums mais s’aventurant également, comme je l’ai déjà signalé, sur des albums plus anciens. Sauf que, sauf que... Pendragon reste quasiment sur la partition studio, ne prenant pas vraiment de liberté, un petit solo débridé, jam surprise, rien nada. Alors tout dépend de ce que l’on attend d’un live, un copié collé de l’album ou une vraie démonstration musicale scénique, avec ses expérimentations parfois hasardeuses mais également ses interactions avec le public, ses solos dévastateurs. Les titres sont parfaitement exécutés, il n’y a rien à redire là dessus, ou si justement, cela en devient presque impersonnel. A titre de comparaison, un live de Porcupine Tree joue des deux, des morceaux studio, propres sur eux pour faire plaisir aux novices du groupe et une seconde set list, souvent tirée des CD plus exploratoires, où les musiciens se lâchent complètement, allant de solo en solo, osant l’improbable et offrant aux inconditionnels une vraie performance live.

This Green And Pleasant Land sort un peu la tête de l’eau, on entend même le public frapper en rythme et pendant quelques courts passages le groupe s’écarte de la partition studio, sans doute un des moment fort du concert. Il y a également Indigo qui bénéficie d’un vrai traitement live, un titre enrichi par rapport à la version studio et qui vaut vraiment le détour, la grosse bonne surprise de ce concert à mon goût.

Bon après toutes ces méchantes remarques, c’est quand même un grand plaisir d’avoir un live de Pendragon couvrant ces deux albums, un double live avec un beau design, un livret contenant des photographies du concert, bref un bel objet.


Rédigé par Jean-Christophe le 05/03/2013
Commentaires
Aucun commentaire