Neoprog.eu
Menu

Into The Unknown
Keep Rocking - Into The Unknown
Titre : Into The Unknown
Groupe : Keep Rocking
Sortie : 2013
Label : Lynx Music
Format : CD
Genre : Rock

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • The leaves
  • Powerless
  • Passing
  • Traces of the past
  • My destiny
  • I was just sorrow
  • Seven past midnight
  • The treason
  • Awakening
  • My blood - Your tears

Formation en 2008


Keep Rocking est un groupe polonais de crossover progressif qui a débuté en 2008.

A ce jour, ils n’ont à leur actif qu’un EP cinq titres enregistré en 2011 et ce premier album, “into the unknown”, sorti en 2013.

Keep Rocking ce sont Marcin Wojciechowski au chant, Remigiuz Bregier et Adam Musynski aux guitares, Grjegorz Janicki aux claviers, Aleskander kruszenski à la basse et Janusz Janicki à la batterie.

“into the unknown” qui nous intéresse aujourd’hui, est un album dix titres comportant deux longues pistes, “Powerless” et le final “My blood - Your tears” qui culminent à plus de huit minutes. Le groupe a enregistré cette version anglaise de leur morceaux pour le label Lynx Music, une bonne idée pour s’exporter au delà des frontières de l’est.

Keep Rocking se caractérise par des atmosphères bien construites où le chant de Marcin domine, soutenues par deux guitares très présentes. Quelques riffs qui flirtent avec le métal viennent secouer les compositions de temps à autre histoire de ne pas trop planer. Les grands moments proviennent des ces sections à deux guitares comme celle de “Traces of the past”. La voix de Marcin est agréable avec du coffre quand il en faut tout comme de la douceur.

Sur “into the unknown” vous aurez droit à un mélange de genres, des titres rock “I was just feeling sorrow”, ballades avec “Seven past midnight”, du métal progressif sur “Powerless” et un petit OVNI avec “My destiny” qui s’aventure nettement plus loin dans l’écriture.

Chez Keep Rocking il y a du convenu qui pourrait se résumer ainsi : introduction à la guitare, couplet cool, riff nerveux sur le refrain, petit solo de guitare et quelques touches de claviers pour finir. C’est à peine caricatural, de nombreux titres rentrent dans ce schéma d’écriture. Les morceaux restent cependant bien composés et très agréables à écouter. L’album manque sans doute un peu de contraste pour captiver l’oreille de bout en bout, mais vous passerez un bon moment en sa compagnie.

La batterie manque un peu de souffle de temps en temps même si sur “Passing” et “Trace of the past” il y a de bonnes choses. Les claviers sont un peu le parent pauvre du groupe, quelques nappes, un ou deux passages avec des notes et puis basta. Ce sont les guitares qui mènent la danse. La basse elle est assez discrète, sauf bien entendu sur “My destiny”.

J’ai retenu “The leaves” qui débute l’album sur de l’acoustique et chant et bien entendu “My destiny” avec son intro et sa rythmique surprenante.


Rédigé par Jean-Christophe le 16/04/2014
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°7 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties