Neoprog.eu
Menu

A Ciel Ouvert
Grandval - A Ciel Ouvert
Titre : A Ciel Ouvert
Groupe : Grandval
Sortie : 2016
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Rock mélodique

La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Crevé Les Nuages
  • Entendre Les Engoulevents
  • A Ciel Ouvert
  • Maîtresse Eternelle
  • Aktion T4
  • Jogleur des 4 Vents
  • Comment Les Loups Changent Les Rivières
  • Au Delà De Ce Grand Val

Formation en 2016

Grandval [chanteur,bassiste,clavier]

Invités :

Steph Honde - guitares électriques
Jean-Pierre Louveton - guitares électriques
Martial Semonsut - batterie, percussions
Kevin Serra - guitares électriques
Colin Tench - guitares électriques

Il y a des chroniques plus délicates que d’autres à écrire. Celle qui nous intéresse aujourd’hui parle de A Ciel Ouvert, le premier album de Grandval.

Grandval

Pourquoi délicate ? L’homme derrière Grandval, Henri, certains d’entre nous le connaissent à Neoprog. Il a collaboré au webzine pendant quelques mois, nous livrant des critiques avisées. Délicate également, car il embarque dans son aventure quelques artistes talentueux comme Kevin Estrella ou bien Jean-Pierre Louveton. Délicate surtout, car je n’ai pas aimé l’album.

A Ciel Ouvert est né grâce à l’obstination d’un musicien bien décidé à réaliser un rêve, celui de sortir son album. Également grâce à des passionnés de musiques progressives qui ont participé au financement de sa production via un crowdfunding. Il est né aussi grâce à une communication rondement menée par l’artiste auprès des médias et des amateurs de musique. Enfin, sans la contribution de cinq autres musiciens, Steph Honde, Jean-Pierre Louveton, Martial Semonsut, Kevin Serra et Colin Tench, il n’aurait sans doute pas vu le jour.

Henri est un bassiste, passionné de musique, pas un chanteur, et là nous touchons du doigt le principal écueil de cet album. Absence de voix, style souvent forcé, dès les premières paroles de ‘Crevé les nuages’, je comprends que je vais avoir du mal à rester dans la chanson. Bassiste, oui, pourtant ce n’est pas l'instrument qui règne en maître sur les compositions, sauf pour ‘Maîtresse éternelle’. D’ailleurs, hormis quelques magnifiques sections de guitare jouées par JP, Steph, Kevin et Colin (‘Aktion T4’, ‘Jongleur des 4 Vents’), la musique est pauvre. Les claviers tout particulièrement, qui sur des sons peu engageants, se contentent de combler les silences.

Grandval

Un titre cependant sort du lot, ‘Aktion T4’, et dans une moindre part ‘Jongleur au 4 Vents’, grâce à une écriture plus ambitieuse. Tout l’album aurait été du même tonneau, ç’eût été une belle trouvaille. Hélas, les autres morceaux manquent de la même maturité.

Henri s’est fait plaisir en enregistrant avec des artistes qui ont fait leurs preuves, et en sortant un premier album. C’est déjà une belle aventure. Quelques soli joués par Kevin, Jean-Pierre, Colin et Steph tirent l’album vers le haut, mais s’il devait y avoir un second Grandval, il faudrait de vrais claviers, une musique plus travaillée et un chanteur.

Facebook : https://www.facebook.com/grandvalmusic

Vidéo :



Bandcamp :


Rédigé par Jean-Christophe le 22/08/2016
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 04/09/2020 - Marillion - Youtube streaming - Internet
  • 05/09/2020 - Marillion - Youtube streaming - Internet
  • 05/09/2020 - Cloud Busting - Youtube streaming - Internet
  • 06/09/2020 - Marillion - Youtube streaming - Internet
Prochaines sorties