Neoprog.eu
Menu

The art of mind
Apogee - The art of mind
Titre : The art of mind
Groupe : Apogee
Sortie : 2015
Label : Progressive Promotion Records
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • The Art of Mind
  • Inside the wheel
  • The Games you Play
  • The Price to Pay
  • Sea of Dreams

Arne Schäfer [chanteur,guitariste,bassiste,clavier]


Invité :
Eberhart Graef : batterie et percussions

Apogee est un projet parallèle du chanteur de Versus X, Arne Schafer. The Art of Mind, son dernier album, sortait le 12 juin dernier chez Progressive Promotion Records, le huitième disque studio depuis 1995.
Arne y joue de presque tous les instruments, sauf la batterie et les percussions qui sont tenues par Eberhart Graef. Mélange de rock progressif classique avec des sonorités plus récentes, l’album n’a pas peur des longues pièces (une habitude chez Apogee depuis le début) puisque la plus courte dépasse déjà huit minutes et la plus longue, ma foi, va au-delà de vingt minutes.

D’ordinaire, un titre de plus de vingt minutes devrait me transporter au septième ciel. Avec ‘The Art of Mind’, ce ne sera pas le cas. Cette pièce, en cinq parties dont deux instrumentales, ne me touche guère. Faute de réelles idées novatrices ou de virtuosité, vous vous retrouvez juste face à un morceau très long. ‘The Art of Mind’ se traîne avec des claviers moyens et une batterie souvent minimaliste. ‘The Ultimate Perception’, le second instrumental, mérite tout de même un détour.
Le Genesis des 70’s s’invite sur ‘Inside the wheel’. Un titre rythmé par le son de l’orgue Hammond. Cette marche funèbre m’a donné envie d’aller plus loin dans l’exploration.
Le jeu de guitare de Arne fait beaucoup aux bons moments de cet album. Sur ‘The Game You Play’, que ce soit en électrique ou en acoustique, vous entendrez de très belles choses. Par contre le pseudo arrangement classique nuit à la partition. Pourquoi ne pas avoir engagé un flûtiste et un trio à cordes pour jouer cette partie ?
‘The Price To Pay’ ne trouve aucun charme à mes oreilles avant la moitié du titre où prend place un instrumental, et où batterie et guitares relèvent le niveau. Dommage pour le bruit des vagues en son 8 bits.
Et puis arrive ‘Sea of Dreams’, mélange de Genesis et d’Arena où Eberhart trouve un bel espace pour s’exprimer. Avec ‘Inside the wheel’, ce seront mes pièces préférées.

Sur ‘The Art of mind’ vous retrouverez un peu l’esprit The Tangent mais sans la technicité que l’on connaît aux anglais. Hormis la guitare de bon niveau, claviers et basse manquent de virtuosité pour remplir les grands espaces sonores des cinq morceaux de l’album. Et comme Arne ne possède pas une voix éblouissante, entre Tillison et Barrett, il va falloir se forcer pour entrer dans l’univers de Apogee. La première impression fut peu enthousiaste, un chant pas accrocheur, une musique parfois poussive et très inspirée par d’autres artistes, pas facile de s’emballer. Il aura fallu creuser pour déterrer deux morceaux réellement dignes d'intérêt : ‘Inside the wheel’ et ‘Sea of Dreams’.

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Apogee/489256211134915

Teaser :



Rédigé par Jean-Christophe le 15/06/2015
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties