Neoprog.eu
Menu

Overloaded
Alberto Rigoni - Overloaded
Titre : Overloaded
Groupe : Alberto Rigoni
Sortie : 2014
Label : Any and All Records
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • What's on your mind? - instrumental
  • Overloaded - instrumental
  • Chron - instrumental
  • Floating Capsule - instrumental
  • Corruption - instrumental
  • Ubick - instrumental
  • Multitasking - instrumental
  • Liberation - instrumental
  • Glory of Life (bonus track) - instrumental


Overloaded

Alberto Rigoni

Trévise, Italie, 2000

Genre : rock progressif instrumental

Discographie :

Something Different, Lion Music, 2008
Rebirth, Nightmare Records, 2011
Three Wise Monkeys, Any and All Records, 2012
Overloaded, Any and All Records, 1er octobre 2014

Musiciens :

Alberto Rigoni : basse
Denis Novello : batterie
Federico Solazzo : claviers
Simone Mularoni : guitares (5, 6)
Marco Sfogli : guitares (2)
Fabrizio “Bicio” Leo : guitares (8)
Bill Lee : voix (1)

Bassiste et compositeur, Alberto Rigoni nous revient avec un quatrième album solo qu’il a pu produire par le biais d’une campagne de recherche de fonds auprès de ses fans.
Mission accomplie pour le sympathique bassiste de TwinSpirits, également co-producteur (avec le claviériste Mistheria) du Vivaldi Metal Project.
Si Three Wise Monkeys avait vu un panel d’invités prestigieux venus d’horizons différents (on ne citera que Gavin Harrison [Porcupine Tree] ou John Macaluso [Ark, ex-Malmsteen]), Alberto a formé pour Overloaded une squadra azzurra de belle facture : Marco Sfogli (James LaBrie, Jordan Rudess), Simone Mularoni (DGM, Empyrios), Fabrizio “Bicio” Leo (accompagnateur de nombreuses stars italiennes, auteur d’un excellent album, Cutaway), Federico Solazzo (également arrangeur et producteur, ayant joué avec nombre d’artistes parmi lesquels Guthrie Govan ou Stuart Hamm), Denis Novello (ex-Never Night)…
Car Overloaded n’est pas à proprement parler un album de bassiste. C’est d’abord un disque fait de belles compositions ou la basse est très présente, parfois soliste, mais pas seulement. Les musiciens qui accompagnent Alberto sont plus que de simples faire-valoir et ils donnent de la matière aux créations de Rigoni.
Cet opus a deux dimensions fondamentales.
La première vient de son titre, superbement illustré par le magnifique design de Chris van der Linden. En effet, pour Alberto, nous sommes saturés d’informations – en particulier désormais par les réseaux sociaux - et la technologie nous a fait entrer dans le règne de l’hyper-vitesse, pour le dire à la manière de Paul Virilio. Bref, nous voici "surchargés" (overloaded)…
La seconde tient lieu en l’hommage que rend Alberto Rigoni au grand bassiste Randy Coven, disparu le 20 mai dernier à l’âge de 54 ans et avec lequel Alberto voulait travailler.

overloaded

J’ai souvent tendance à me méfier des albums solos d’instrumentistes, on peut en effet y trouver le meilleur comme le pire… En bien, avec Overloaded, nous nous trouvons du bon côté de la barrière. Car en fait, Rigoni a construit une structure stable autour de lui avec un batteur et un claviériste totalement en phase et des guitaristes brillants qui apportent, chacun à sa manière, une touche, qui subtile, qui mélodieuse, qui accrocheuse, qui métal !
Après un "What’s on Your Mind ?" qui nous permet d’entendre la voix de Bill Lee, et qui attaque comme un Bruford Levin Upper Extremities ou un Bozzio Levin Stevens, avec deux basses inquiétantes et mélodiques, l’aventure commence avec le morceau titre "Overloaded" qui met d’entrée en valeur les claviers de Federico Solazzo et la guitare magnifique de Marco Sfogli. L’avantage avec les albums de bassistes, c’est que la basse n’est pas reléguée à l’arrière-plan, elle est au niveau des autres instruments et la précision de Rigoni fait mouche, qu’elle mette en valeur la guitare ou qu’elle l’accompagne à la note.
"Chron" attaque par des claviers saturés et laisse la part belle à l’art de la syncope du magicien des baguettes, j’ai nommé Denis Novello. Quel batteur ! Le duo avec la basse se fait meurtrier et le trio nous gratifie d’un bel exercice où les accents jazz-rock s’exacerbent. Un orgue démoniaque vient accompagner une basse saturée soutenue par Novello transformé en bûcheron, avant qu’Alberto ne nous gratifie d’un solo tout en finesse. Les ambiances changent et le final est martelé par un trio visiblement heureux de son osmose !
"Floating Capsule" laisse le champ à une fretless magnifique accompagnée par des arpèges de basse. De toute beauté. Les basses sont soutenues par quelques voix off et un clavier solo sur la fin où Solazzo montre encore la délicatesse de son toucher.
Retour au métal progressif avec "Corruption", le morceau véritablement en hommage à Randy Coven. Sur des tempos bizarroïdes et des solistes sautillants, Rigoni reprend la technique fretless que Coven a apportée au métal. Les interventions des claviers surprennent par un côté quasi funk avant que la guitare de Simone Mularoni n’envoie des carquois de flèches à la volée. L’ensemble est magistral et l’hommage magnifique !
Les muscles continuent d’être montrés avec "Ubick" (voir la vidéo ci-dessous), la guitare très métal de Mularoni et l’art de la lourdeur et de la double pédale de Novello. Mularoni se fait satrianesque et Solazzo s’amuse de façon espiègle. La composition est brillante, très technique, mais vivante.
"Multitasking" permet à Rigoni de jouer avec sa technique et les effets sur sa basse pour un court intermède primesautier, avant d’enchaîner sur un "Liberation" qui nous ramène vers un Satriani première période représenté par Fabrizio “Bicio” Leo, avec néanmoins un Solazzo… libéré !
Overloaded se termine sur un bonus, "Glory of Life", plutôt doux, laissant le dernier mot à un Alberto Rigoni joueur et démonstratif de toute sa maîtrise technique.
Au final, un album instrumental comme on aime en entendre : tour à tour varié, plaisant, émotionnel, technique, puissant, enjoué, mais toujours dans un bel ensemble de la part de musiciens savamment impliqués sur le projet.
Rigoni n’a plus vraiment à faire la démonstration qu’il est un grand bassiste. En revanche, il prouve avec ce Overloaded qu’il est un compositeur, arrangeur et producteur de grande qualité, doublé d’un dénicheur de talents capable de mettre en harmonie d’excellents musiciens autour de ses projets.

Facebook : www.facebook.com/alberto.rigonibassist
Site : www.albertorigoni.net/

Vidéo officielle :


Rédigé par Henri le 01/10/2014
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties