Neoprog.eu
Menu

Stop Acouphènes
Philippe Barraqué - Stop Acouphènes
Titre : Stop Acouphènes
Groupe : Philippe Barraqué
Sortie : 2015
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Experimental
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Bruits blancs N°1 - instrumental
  • Bruits blancs N°2 - instrumental


Le concept album Philippe Barraqué ne comporte que deux titres. Seul artiste aux commandes, le costaud, Fondateur de la thérapie vocale™ et de la méthode La Voix qui guérit™, ne joue que d’un seul instrument, du bâton à vent. Pas de chant, de basse, de batterie, de guitare, de clavier, rien que le bruit du ressac et celui du vent soufflant dans les branches une heure durant. Un ode à la nature et aux éléments qui exigera de vous une belle dose de concentration. L’album s’écoute au casque, de préférence allongé sur son canapé, dans la pénombre.

Tout commence par un léger souffle, bruit blanc lentement modulé, comme si l’artiste avait oublié de brancher le micro sur l’enregistreur. Attention, c’est là où il va vous falloir être vigilant, ne baissez pas les paupières, si vous vous assoupissez, vos ronflements pourraient perturber la mélodie. La pluie tombe sur le pavé, le vent souffle sur les blés, la vague glisse sur le sable doré de la plage, l’urine qui coule sur le bord du WC, laissez votre imagination vagabonder au gré des bruits blancs.

L’artiste, avec peu de moyen, excelle dans les changements de rythmes, dans les modulations, montées et descentes de fréquences aléatoires comprises entre quatre et seize hertz, des souffles aiguës au seuil de l’audible.

Si je ne suis jamais arrivé au bout du premier titre, la faute en revient à la caféine qui m’empêche de rester immobile à ne rien écouter plus de trente secondes, mon épouse s’est maintes fois endormie sur le canapé du salon en écoutant cette oeuvre magistrale, ajoutant au bruits blancs ses ronflements.

En avril, ne te découvre pas d’un fil (dicton). Sortez couvert (Sidaction) ! Protégez vos oreilles avec des bouchons pendant les concerts, n’écoutez pas la musique trop fort, utilisez un casque audio de qualité. Et si vos oreilles sifflent, que je ne dis pas de mal de vous, essayez les bruits blancs comme thérapie aux acouphènes, cela soulage réellement.

Facebook : https://www.facebook.com/philippe.barraque.54

Vidéo :



Sur une idée de Laurent.


Rédigé par Jean-Christophe le 01/04/2018
Commentaires
Aucun commentaire
Le magazine papier
Magazine n°3 Magazine n°4
A lire aussi
Prochains concerts
Prochaines sorties