Neoprog.eu
Menu

Winter
Oceans of Slumber - Winter
Titre : Winter
Groupe : Oceans of Slumber
Sortie : 2016
Label : Century Media Records
Format : CD
Genre : Métal progressif

La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Winter
  • Devout
  • Night in White Satin
  • Lullaby
  • Laid to Rest
  • Suffer the Last Bridge
  • Good Life
  • Sunlight
  • Turpentine
  • Apologue
  • How Tall the Trees
  • ...This Road
  • Grace

Formation en 2011

Cammie Gilbert [chanteur], Anthony Contreras [guitariste], Sean Gary [guitariste], Keegan Kelly [bassiste], Uaeb Yelsaeb [clavier], Dobber [batteur]


Une chanteuse noire américaine et cinq métalleux texans forment Oceans of Slumber, un groupe né en 2011 qui a produit deux albums et un EP.

Vous connaissez probablement ma défiance vis à vis du métal progressif made in U.S., aimant trop le camembert et le roquefort pour me contenter de pâtes insipides au lait pasteurisé. Pour une fois, le son ricain ne m’agace pas, bien au contraire. Entre métal pur et dur où la voix de Cammie se glisse entre des attaques de growl (‘Winter’), du folk prog a capella (‘Lullaby’) ou la belle reprise des Moody Blues (‘Night In White Satins’), le groupe dévoile un belle palette musicale.

Winter, leur second album, sorti début mars chez Century Media, possède treize pistes pour un peine plus d’une heure de musique. Trois pièces courtes de moins d’une minute trente, deux morceaux plus ambitieux ‘Winter’ et ‘... This Road’ et huit formats classiques remplissent la galette. Ocean of Slumber est une sorte d'Evanescence pour le prog, des titres accrocheurs, parfois un peu commerciaux, ratissant très large et diablement efficaces. La voix de Cammie, comme une langue de chat, chaude, douce et râpeuse, n’est pas étrangère à mon émoi musical, c’est évident, d’autant qu’il est rare, dans le progressif, d’entendre un timbre afro-américain. Le prog reste une musique blanche… Le groupe puise dans ses racines avec le blues de ‘Turpentine’ et le métal ne domine pas les partitions même si ‘Apologue’ ne fait pas dans la dentelle. Quelques instrumentaux paisibles offrent des pauses dans l’album: ‘Laid To Rest’ à la guitare ou encore le final classique brillant au piano intitulé ‘Grace’.

Winter est un bel album, magnifiquement joué, mélange de nombreuses mouvances musicales. N’en attendez pas de grande originalité, si ce n’est pas le mélange improbable des genres génialement orchestré. Mais franchement que de merveilles : ‘Winter’, ‘Lullaby’, ‘Apologue’, ‘... This Road’, ‘Grace’ et j’en passe.

Facebook : https://www.facebook.com/oceansofslumber

Vidéo :



Rédigé par Jean-Christophe le 17/03/2016
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 21/09/2019 - Klone - Gibert Joseph - Paris
  • 21/09/2019 - SOTO - Cherrydon - La Penne-sur-Huveaune
  • 22/09/2019 - Dirty Red Shirts - Chez Paulette - Pagney-derrière-Barine
  • 26/09/2019 - Rendezvous Point - L'usine à Musique - Toulouse
Prochaines sorties