Neoprog.eu
Menu

Mantiis
Obsidian Kingdom - Mantiis
Titre : Mantiis
Groupe : Obsidian Kingdom
Sortie : 2014
Label : Season of Mist
Format : CD
Genre : Métal progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Not Yet Five
  • Oncoming Dark
  • Through The Glass
  • Cinnamon Balls
  • The Nurse
  • Answers Revealing
  • Last Of The Light
  • Genteel To Mention
  • Awake Until Dawn
  • Haunts Of The Underworld
  • Endless Wall
  • Fingers In Anguish
  • Ball-Room
  • And Then It Was

Formation en 2005


Obsidian Kingdom - Mantis

Formation :

Zer0 Æmeour Íggdrasil : claviers et chant
Ojete Mordaza II : batterie
Rider G Omega : guitares et chant
Prozoid Zeta JSI : guitares
Fleast Race O’Uden : basse

Discographie :

Mantiis - 2012 - autoproduction
Mantiis - 2014 - Season of Mist

Obsidian Kingdom vient d’Espagne, un groupe métal progressif extrême, qui en 2012 sortait son premier album, Mantiis, de façon très confidentielle, pressé à 500 exemplaires, un concept-album parlant d’un crime et de ses conséquences épouvantables.

Nous en sommes venus logiquement à écouter ce groupe car le label Season of Mist réédite leur album le 24 octobre, ce qui est une une bonne initiative, mais également parce que le groupe assurera la première partie de la tournée de Solstafir, il fallait donc écouter.

Première impression, leur parenté avec Porcupine Tree n’est jamais très loin et le ton monte régulièrement pour virer à l’extrême. Ce n’est pas pour déplaire bien au contraire, sinon nous pourrions sombrer dans le cover trop appuyé. Un métal bien musclé parfois, qui alterne avec de l’alternatif post-rock progressif selon les pièces. On ne parlera pas de titres car ici il n’y en a qu’un seul, “Mantiis”, découpé en quatorze parties pour rendre la chose plus digeste et intelligible. Cela revient quand même un peu à quatorze morceaux, ne pinaillons pas.

Allergique au growl, passez votre chemin quand même. Difficile de contourner ces parties vocales si vous voulez apprécier réellement le concept. Ceci dit, elles ne sont pas si nombreuses et le côté Wilson, Edwin, Barbieri compense nettement la façade brutale. Ce qui fait l’originalité de Mantiis c’est la fusion des genres, car pris à part, c’est du déjà joué, déjà entendu. Le mélange lui, est assez nouveau me semble-t-il. De plus, pour un premier album, l’écriture révèle une évidente maîtrise de la part des musiciens. La musique passe d’un monde à l’autre avec une facilité déconcertante, les pièces étant courtes, difficile de s’enliser dans un genre plusieurs minutes. Tout ça est diablement bien construit et correctement enregistré.

Ce n’est pas l’album du siècle, mais je suis curieux de voir ce que nous prépare le groupe, car ils sont déjà aux fourneaux pour leur prochaine galette. La première partie de Solstafir devrait être intéressante, une soirée prometteuse au Grillen à Colmar le 4 novembre prochain.


www.facebook.com/obsidiankingdom


Rédigé par Metalleux le 11/10/2014
Commentaires
Aucun commentaire
Prochains concerts
  • 24/11/2017 - Intervals - Connexion Café - Toulouse
  • 25/11/2017 - Intervals - I.Boat - Bordeaux
  • 25/11/2017 - Wolve - Trabendo - Paris
  • 25/11/2017 - Vuur - Le Moulin - Marseille
Prochaines sorties