Neoprog.eu
Menu

The Earth Embraces Us All
Temperance - The Earth Embraces Us All
Titre : The Earth Embraces Us All
Groupe : Temperance
Sortie : 2016
Label : Scarlet Records
Format : CD
Genre : Métal mélodique
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

    Formation en 2013

    Chiara [], Marco [], Sandro [], Luca [], Giulio [clavier,batteur]

    Cet été, pour les vacances, c'était métal symphonique. Je suis parti de chez moi avec ma petite famille, et pas moins de six albums à écouter. Les haut-parleurs de la Dacia Logan (je suis musicien, donc pauvre, alors on ne se moque pas de ma voiture !!!) ont donc débité sur l'autoroute des vacances les trois albums de "The souls of Diotima" dont j'ai chroniqué le dernier, ainsi que les trois albums de Temperance, dont leur dernier, The earth embraces us all, que je vais vous présenter maintenant. D'ailleurs, depuis ce trajet qui a duré six heures environ (merci les bouchons) j'ai l'impression que ma femme boude. Pourtant je m'étais dit qu'elle aimerait bien... ben oui quoi on dit bien que c'est du métal pour nana... d'ailleurs, pour une fois qu'une femme a le premier rôle !!!

    Bon, trêve de misogynie, je vais éviter de me retrouver avec des associations féministes du style "Pour la protection des femmes dans le métal..." (je sais j'aggrave mon cas). Surtout que moi j'aime assez bien le métal symphonique. D'ailleurs c'est ce qui m'a entraîné dans le monde du prog. Pour vous raconter ma vie, c'est sur le chemin d'une répétition de mon tout premier groupe de rock que la copine du guitariste nous a fait écouter le nouvel album de Nightwish : Once, qui encore aujourd'hui est pour moi le meilleur du groupe. Ca a été une révélation. Cette alliance entre ces deux univers qu’à priori tout sépare... le classique et le métal, pour former ce nouveau genre musical révolutionnaire... Bon par la suite, j'ai découvert les Rhapsody, Epica, Blind Guardian et compagnie...

    Temperance

    Autant dire qu'il y a du monde dans ce créneau. Difficile de sortir son épingle du jeu avec malgré tout des codes assez stricts étant donné qu'il faut répondre à une harmonie classique (dans le sens musical du terme) et une rythmique assez soutenue au niveau du trio guitare-basse-batterie. Et c'est ce que je reprocherai à Temperance, c'est ce sentiment de déjà vu, ou plutôt déjà entendu. Et parfois ce n'est pas qu'un sentiment comme dans 'At the Edge of soace' où le riff d'introduction ressemble comme deux gouttes d'eau aux riffs de 'Ghost Love Score’ de l'album Once de Nightwish justement.

    Mais si j'avais douze ans de moins, que j'étais dans la voiture du guitariste et que sa copine m'avait sorti le dernier album de Temperance, The earth embraces us all, j'aurais peut-être bien crié au génie. Un rythme soutenu, endiablé, des compositions variées, un niveau instrumental et vocal de qualité... mais voilà, malheureusement il manque quelque chose d'important pour moi : un zeste d'originalité et de personnalité.

    Pourtant j'ai espéré jusqu'au bout avec le dernier titre : 'The Restless Ride'. D'une durée de onze minutes environ, je me suis dit "bon ils ont fait le taf sur le dernier morceau..." Très belle introduction avec des harmoniques profondes et recherchées. Pendant un moment j'ai même pensé à l'introduction de la symphonie alpestre de Strauss, mais alors que cette dernière de cinquante minutes est un chef d'oeuvre tout entier, l'intro du titre de l'album débouche sur... une banale rythmique sans aucun rapport... barf ??? Mon balladeur déconne et m'a changé de piste ?? Ah non, c’est toujours le même morceau… déception… le reste du morceau (les onze minutes ne sont jamais que deux morceaux collés ensemble) est du même acabit que l’album, à se demander si la playlist n’a pas recommencé au début.

    Bref. Pour les inconditionnels du style éventuellement… et encore.

    facebook : https://www.facebook.com/temperanceofficial/

    Vidéo :


    Rédigé par Illegaume le 06/09/2016
    Commentaires
    Aucun commentaire
    Prochains concerts
    • 24/11/2017 - Intervals - Connexion Café - Toulouse
    • 25/11/2017 - Intervals - I.Boat - Bordeaux
    • 25/11/2017 - Wolve - Trabendo - Paris
    • 25/11/2017 - Vuur - Le Moulin - Marseille
    Prochaines sorties