Neoprog.eu
Menu

transience
Steven Wilson - transience
Titre : transience
Groupe : Steven Wilson
Sortie : 2015
Label : Kscope
Format : CD
Genre : Alternatif
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Transience - single version
  • Harmony Korine
  • Postcard
  • Significant Other
  • Insurgentes
  • The Pin Drop
  • Happy Returns - edit
  • Deform to Form a Star - edit
  • Thank You
  • Index
  • Hand Cannot Erase
  • Lazarus - 2015 recording
  • Drive Home
  • Etching


Voici donc la version CD de Transience, initialement sorti en 2015 en format vinyl, choix assez étrange à la base quand on sait que le but de cette compilation était de présenter la face la plus accessible de Steven Wilson aux profanes. En effet, si le vinyl est à nouveau en phase d’extension, il n’est certainement pas le média le plus utilisé.

Steven Wilson

Cette version comprend donc quatorze titres, dont un nouveau par rapport à la version vinyle, ‘Happiness III’, issu de 4 1/2, qui sort en single et qui a eu la chance d’être diffusé par la BBC.

Dans l’optique de cette compilation, le choix des titres est plutôt bon, même si on peut se demander pourquoi ‘Perfect Life’ n’en fait pas partie.

Les quatre albums studio sont représentés par deux ou trois titres. Sont aussi présents ‘Thank you’, une reprise d’Alanis Morissette issue de cover version, et d’un réenregistrement de ‘Lazarus’ créé à l’origine avec Porcupine Tree. Les titres d’Insurgentes sont ici remasterisés. J’ai du mal à comprendre l’intérêt de la chose pour des morceaux qui ne datent quand même pas de très longtemps, mais bon c’est toujours un petit plus.

Malgré la qualité de nombreux morceaux de cette compilation, il se dégage globalement que le tout est un peu trop calme, même pour quelqu’un comme moi qui apprécie ce style de chanson. Heureusement quelques titres sont un peu plus rentre dedans comme ‘Index’, ‘The pin drop’, ‘Happiness III’, ‘Hand cannot erase’, ou l’hommage au mouvement Shoegazing qu’est ‘Harmony Korine’. Pour information, ce mouvement musical anglais des années 90 a été nommé ainsi par la presse britannique, car les musiciens donnaient l’impression de regarder leurs chaussures durant leurs concerts notamment du fait qu’ils utilisaient beaucoup leurs pédales d’effet.

Le CD se termine avec le seul titre dépassant les cinq minutes, l’excellent ‘Drive Home’.


Vous l’aurez compris, Transience a très peu d’intérêt pour l’amateur de prog qui vient sur ce site, du moins pour son usage personnel, surtout s’il a déjà des albums de l’artiste. Par contre, si vous avez des connaissances qui apprécient le pop rock mélancolique, vous pouvez toujours leur offrir pour leur faire découvrir cette facette de Steven Wilson qui les amènera peut être à creuser plus profond dans sa riche discographie.


Facebook : https://www.facebook.com/StevenWilsonHQ


Rédigé par JN le 16/09/2016
Commentaires
Aucun commentaire