Neoprog.eu
Menu

Genesis Revisited Band and Orchestra - Live
Steve Hackett - Genesis Revisited Band and Orchestra - Live
Titre : Genesis Revisited Band and Orchestra - Live
Groupe : Steve Hackett
Sortie : 2019
Label : Inside Out Music
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Dance On A Volcano - live
  • Out Of The Body - live
  • The Steppes - live
  • Firth of Fifth - live
  • Dancing With The Moonlit Knight - live
  • Blood On The Rooftops - live
  • Shadow of the Hierophant - live
  • In That Quiet Earth - live
  • Afterglow - live
  • Serpentine Song - live
  • El Nino - live
  • Supper’s Ready - live
  • The Musical Box - live

Steve Hackett [guitariste]

Membres :
Steve Hackett [Guitare, chant], Roger King [Claviers], Nad Sylvan [Chant, tambourin], Gary O’Toole [Batterie, percussions, chant], Rob Townsend [Saxophone, bois, percussions, claviers, chant], Jonas Reingold [Basse, chant].

Invités :
John Hackett, Amanda Lehmann et l’orchestre philharmonique Heart of England.

Est-il possible que ce diable de Steve Hackett puisse encore monter d’un cran vers la perfection avec des compositions à l’intemporalité déjà magique ? Sacré challenge de revisiter Genesis…revisited avec un orchestre philharmonique et de sublimer ce qui déjà nous apportait un inégalable plaisir ; et vous savez quoi, le maestro atteint son but haut la main, haut les cœurs, avec ses acolytes de talent (toujours prêts à nous faire vivre un sacré voyage !) et le Heart Of England Orchestra.

Steve Hackett

Ce projet, Steve Hackett en a toujours rêvé ; l’élément déclencheur en a été le succès rencontré lors de l’interprétation ponctuelle l’an dernier aux Etats-Unis du Genesis Revisited avec son groupe et l’Orchestre philharmonique de Buffalo.
“Nous avons un groupe plus grand que d’habitude”, par cette phrase sibylline, Steve résume à merveille sa vision de l’intégration, l’homogénéité d’un tel ensemble dans le respect des équilibres artistiques qui en résultent.

Et le résultat est bluffant, perfusez-vous en avant-première cette surpuissante version de ‘Dancing with the Moonlit Knight’ :



Mon sens critique, aiguisé comme un sabre de samouraï pourtant, a été anesthésié par la cohérence et la profondeur de la musique proposée.
Quatorze titres composent cette œuvre, dont cinq de la carrière solo de Steve ; chacune d’entre elles apporte son lot de bonheur immédiat et devraient être prescrites en remplacement des anxiolytiques dévoreurs de cerveau.

Permettez-moi​ moi d’avoir quelques préférences en vous citant les fantastiques ‘Firth Of Fifth’, ‘Supper’s Ready’ ou encore ‘The Musical Box’ ; et puis, mention spéciale à un monstrueux ‘Shadow Of The Hierophant’ qui emporte tout sur son passage et atteint des niveaux stratosphériques ; et que dire de ‘The Steppes’ qui prend des airs du boléro de Ravel !

Paradoxalement, si tout y est d’une justesse et d’une maîtrise avérée, j’avoue avoir été toujours surpris, de-ci de-là, par l’architecture des interventions des instruments classiques et par la création de passerelles inattendues avec le groupe qui m’ont pris à contre-pied ; laissez-vous surprendre, par exemple, par les percussions et le xylophone de ‘Dance On A Volcano’, les trompettes qui donnent un air de fête à ‘Out Of The Body’ avant que l’ambiance ne s’appesantisse inexorablement ; les violons de ‘Blood On The Rooftops’ qui en renforcent les reflets nostalgiques ; les cuivres « joueurs » de ’ In That Quiet Earth’ qui peuvent dérouter les puristes de Genesis, ou encore cet accordéon inattendu mais bienvenu dans ‘The Musical Box’.


Associer un groupe de rock avec un orchestre symphonique est une gageure et un exercice maintes fois réalisé avec des fortunes diverses et le plus souvent pas très convaincantes ; pas pour maître Steve Hackett qui réussit la fusion parfaite en libérant les énergies d’un tel ensemble et en sublimant la quintessence de la somme des talents ; le résultat est tout simplement impressionnant.

Vivement que je puisse revivre cet opus avec l’édition DVD, l’équation musique et force de l’image ne le rendra que plus captivant en révélant toute la profondeur onirique de compositions légendaires à redécouvrir encore et encore.


Rédigé par François le 10/10/2019
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties