Neoprog.eu
Menu

Alchemy
Clive Nolan - Alchemy
Titre : Alchemy
Groupe : Clive Nolan
Sortie : 2013
Label : Metal Mind Productions
Format : CD
Genre : Néo-progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres


    Clive Nolan est un artiste prolifique, ARENA, Pendragon, Shadowland, Stranger in The Train. Claviériste, compositeur, il est une figure de proue de rock progressif actuel. Mais loin de ses projets emblématiques, il se lance parfois dans des paris fous comme She, cet opéra rock. Il renouvelle l’expérience en 2013 avec Alchemy, un nouvel opéra en deux actes se déroulant au 19ième sciècle.

    Un double CD où la musique se ballade entre opéra, théâtre et rock progressif, avec des choeurs, des passages instrumentaux et de nombreuses voix.

    La musique est jouée par Clive claviers, Marck Westwod guitares, Claudio Momberg claviers, Scott Higham batterie, Kylan Amos basse, Ian Scott corps et Penelope Gee violon.

    La distribution des rôles est la suivante pour l’édition CD :

    Agnieska Swita - Amelia Darvas

    Clive Nolan - professeur Samuel King

    Victoria Bolley - Eva Bonaduce

    David Clifford - William Gardelle

    Tracy Hicthings - Jane Muncey

    Andy Sears - Lord Henry Jagman

    Paul Menel - Ben Greaves

    Chris Lewis - Thomas Anzeray

    Damian Wilson - capitaine Joseph Farrell

    Paul Manzi - Milosh

    Noel Calcaterra - Jessamine

    Je suis assez fan d’opéra (si si, je n’écoute pas que du prog) alors la forme musicale ne m’est pas totalement inconnue et du coup l’approche est plus aisée, mais honnêtement, Alchemy s’écoute très facilement. Il faut tout de même dégager le temps nécessaire à une écoute sans interruption pour profiter pleinement de l’opéra. On retrouve inévitablement des forme musicales propres à certains titres de ARENA comme Opera Fanatica, ce n’est pas une surprise, alors si vous aimez le groupe, l’écoute d’Alchemy pourrait bien vous séduire..

    De très belles voix servent l’histoire et la musique possède cette accessibilité que Clive a toujours voulu mettre dans ces compositions, mélodique, touchante, bref très agréable. On rêverais parfois quand même d’avoir un orchestre classique sur quelques passages mais bon. On est pas à l’opéra non plus...

    Le livret vous éclairera sur l’histoire mais même sans la connaître, le voyage musical devrait vous séduire.

    Au gré des scènes, vous allez découvrir une musique cinématique qui décrit admirablement bien les lieux et situations de l’histoire. Choeurs, rythmes dansants, atmosphères sombres tout y est.

    Amelia Darvas est une jeune fille orpheline et ruinée qui ne possède qu’une seule chose, un secret, la position d’un mystérieux labyrinthe très convoité.

    Amelia est enfermée dans une prison pour des sommes dues par son père maintenant décédé. Lord Henry Jagman lui offre d’effacer ses dettes en échange de l’emplacement du labyrinthe. Mais une fois l’information obtenue, celui-ci ne tient pas ses promesses et laisse la pauvre fille aux mains de ses geôliers. Ainsi débute l’histoire.

    C’est une quête ou une course poursuite. Lord Jagman cherche à ramener à la vie l’alchimiste Thomas Anzeray à l’aide de trois artefacts qu’il faut rassembler, un crâne, un cercueil caché dans le labyrinthe et un journal. Amelia et ses amis tentent à tout prix de l’en empêcher pour protéger le monde d’une terrible catastrophe. Hélas pas de happy ending, le Lord Henry Jagman parvient à ses fins après maintes aventures, rassemble les artefacts et avec l’aide de la Confrérie des Damnés fait revenir à la vie l'alchimiste. Mais le jour se lève quand même et Amelia et ses amis sont toujours en vie. Peut-être que l’histoire ne se finit pas ici...

    Je pense que les inconditionnels de Clive n’hésiteront pas, les curieux pourraient vouloir s’y essayer aussi, le mieux serait évidemment d’aller voir le spectacle ou de regarder le DVD. Mais le double album vaut le détour, moi j’aime bien.


    Rédigé par Jean-Christophe le 02/05/2013
    Commentaires
    Aucun commentaire
    Soutenez Neoprog

    Le magazine papier
    Magazine n°5 Magazine n°6
    Prochains concerts
    Prochaines sorties